22 mars 2019

0 commentaires

Les 9 indicateurs clés de performance SEO les plus importants que vous devriez suivre


Votre site web est magnifique.

Vous avez beaucoup investi dans le marketing de contenu.

Vous avez passé d’innombrables heures à développer des personnalités d’acheteurs et à cibler votre public cible.

Maintenant, il est temps de présenter vos efforts à votre client, ou de partager les derniers développements de la campagne avec les plus hauts responsables.

Comment pouvez-vous prouver le succès ?

Comment pouvez-vous démontrer la valeur d’une manière tangible ?

Les indicateurs clés de performance (KPI) sont la réponse.

Les KPI sont des mesures objectives qui aident à mesurer et à clarifier le succès d’une organisation ou d’une campagne donnée.

Quels sont les KPIs les plus importants quand il s’agit de mesurer le succès de vos efforts de référencement et de marketing numérique ?

Voici neuf IRC essentiels que vous devriez suivre.

1. Recherche organiques

Les sessions organiques mesurent les visites gagnées sur votre site Web à partir de moteurs de recherche tels que Google et Bing.

Une session est définie par une visite sur le site Web, les actions entreprises par l’utilisateur au cours de cette visite, puis la sortie de l’utilisateur du site.

Si un utilisateur est inactif, sa session sera interrompue après 30 minutes d’inactivité par défaut.

Un seul utilisateur peut être responsable de plusieurs sessions.

Le trafic organique peut être mesuré directement dans Google Analytics, ou vous pouvez intégrer les données à un outil de reporting tel que Agency Analytics pour mieux les comparer à d’autres points de données.

La croissance du trafic organique est l’indicateur de performance clé le plus important parce qu’il s’aligne le plus clairement avec l’objectif au cœur du référencement : obtenir plus de visibilité sur votre site Web.

Une croissance des sessions organiques a quelques causes potentielles qui peuvent être identifiées en creusant dans vos données analytiques et vos positions de mots-clés.

D’une part, cela pourrait signifier davantage de recherches de marque. Au fur et à mesure que vos efforts de marketing numérique et traditionnel se traduiront par une plus grande notoriété de votre marque, vous verrez se multiplier les recherches pour votre marque ou vos produits.

Au fur et à mesure que vos optimisations sur et hors page commencent à porter leurs fruits, votre site Web améliorera le classement des mots-clés, ceux que vous ciblez et ceux que vous n’avez pas mis d’efforts à atteindre.

Le taux de clics prévu (CTR) augmente avec chaque position sur la page de résultats du moteur de recherche. Sauter de la 3e 2e à la page 1 peut entraîner un pic dans les sessions organiques, sans parler de la possibilité de sauter de la page 2 à la page 1 des résultats pour un mot-clé à volume élevé.

Vous pouvez aider à stimuler plus de sessions organiques en créant un titre de page convaincant et pertinent et en rédigeant une méta-description avec un appel à l’action clair et attrayant.

La croissance des sessions organiques indique que vous occupez plus de biens immobiliers de valeur sur les principaux moteurs de recherche, exactement ce que vous espérez atteindre avec une campagne de référencement à grande échelle.

Les efforts de marketing numérique et traditionnel, à la page et hors page vous aideront à continuer d’augmenter le nombre de sessions biologiques.

2. Augmentation du classement par mot-clé

Les classements par mots-clés sont ceux où vos mots-clés spécifiques sont positionnés dans les principaux moteurs de recherche comme Google ou Bing.

Plus on se rapproche du numéro un, mieux c’est.

Plus le classement de votre site Web est élevé pour les mots-clés à volume élevé (termes qui sont fréquemment recherchés), mieux c’est.

Vous pouvez suivre le classement des mots-clés dans un outil tel que SEMRush ou SE Ranking.

Il y a des mots-clés pour lesquels vous serez naturellement très bien classés, comme votre nom de marque ou des mots-clés à long terme très ciblés et spécifiques à votre service et à votre emplacement. D’autres s’inscriront dans une stratégie à long terme visant à gagner en visibilité pour des termes concurrentiels à forte intention commerciale.

Le classement par mots-clés est un KPI essentiel parce que c’est ce que les clients corrélent directement avec le succès SEO.

L’amélioration du classement par mots-clés est le premier point d’entrée pour atteindre d’autres objectifs principaux : plus de trafic, de prospects et de ventes.

Vous devriez garder un œil attentif sur le classement des mots-clés.

Les fluctuations sont normales et les mises à jour de l’algorithme Google peuvent entraîner une volatilité importante, mais à long terme, vous devriez voir une croissance.

Gardez un œil au moins une fois par semaine, sinon une fois par jour, car une baisse du classement pourrait signaler un problème avec votre site qui doit être réglé.

Mais ne paniquez pas si vous voyez des gouttes mineures. La sur-optimisation est aussi grave que la sous-optimisation.

Vos efforts d’optimisation sur et hors page se traduiront par une amélioration du classement par mots-clés.

Tout, des ajouts de contenu de haute qualité à l’optimisation de la vitesse, en passant par la création de liens et le développement d’un suivi social engagé, entre autres facteurs de classement, permettra d’améliorer les classements.

3. Leads/Conversions

Les deux premiers facteurs de classement ont trait au fait d’attirer des visiteurs sur votre site à partir des moteurs de recherche – mais quelles mesures les utilisateurs doivent-ils prendre une fois qu’ils ont atterri sur votre site ?

Vous voudrez générer une piste qui, nous l’espérons, se transformera en vente.

Une piste est tout type de contact avec un client potentiel. Ça pourrait être un :

  • Inscription à la newsletter.
  • Formulaire de contact pour demander plus d’informations.
  • Un appel téléphonique.
  • Inscription à un webinaire.
  • Achat complété.

Si vous définissez des objectifs et des événements dans Google Analytics, vous pouvez suivre les pistes dans différentes dimensions :

  • Avez-vous un taux de conversion plus élevé pour les mobiles que pour les ordinateurs de bureau ?
  • Hommes contre femmes ?
  • Quelle est la page qui attire le plus de clients potentiels ?

Vous pouvez également mettre en place des entonnoirs de but pour voir où les gens tombent dans le processus et apporter des améliorations à votre site et itérer à partir de là.

Une augmentation du nombre de clients potentiels signifie non seulement que vous attirez de plus en plus de visiteurs sur le site, mais aussi que ces visiteurs sont de plus en plus nombreux à effectuer l’action souhaitée.

Il s’agit d’un indicateur de performance clé essentiel, car il est étroitement lié à l’objectif principal de l’entreprise, qui est d’accroître la clientèle et les ventes.

Pour améliorer les résultats de ce KPI, mettez l’accent sur l’optimisation du taux de conversion (CRO) et l’expérience utilisateur (UX).

  • Votre site Web est-il facile à naviguer ?
  • Les appels à l’action (ATC) sont-ils visibles et clairs ?
  • Le contenu est-il fiable et persuasif ?
  • L’utilisateur peut-il se déplacer dans l’entonnoir de manière simple et attendue ?

4. Taux de rebond

Le taux de rebond est une mesure qui mesure le pourcentage de sessions où l’utilisateur charge la page et quitte immédiatement sans effectuer aucune action.

Le taux de rebond est calculé en divisant le nombre de sessions non interactives par le nombre total de sessions.

Un taux de rebond typique se situe entre 40 et 60 pour cent, ce qui signifie qu’environ la moitié de toutes les séances se terminent sans qu’aucune mesure ne soit prise. Mais cela variera grandement selon votre secteur d’activité ou votre créneau.

Le taux de rebond est un ICP important parce qu’une grande priorité pour les algorithmes des moteurs de recherche est de satisfaire la requête de recherche de l’utilisateur.

Lorsqu’un utilisateur recherche un mot-clé, Google veut lui montrer les résultats les plus pertinents et de la meilleure qualité possible pour résoudre le problème.

Lorsque les utilisateurs reviennent à la page de résultats de recherche, cela peut indiquer que la page de classement n’est pas pertinente, qu’il est frustrant de naviguer ou qu’elle peut ne pas être fiable.

À l’autre extrémité du spectre, un faible taux de rebond indique que votre site est pertinent, facile à naviguer et satisfait à un seuil E-A-T minimum.

Vérifiez régulièrement les pages de votre site avec un taux de rebond élevé et testez différentes approches A/B pour voir si vous pouvez améliorer ce nombre.

5. Pages/Session

Le nombre de pages par session est une mesure simple qui mesure, en moyenne, le nombre de pages visitées par les utilisateurs pendant une session. Il compte également les vues répétées d’une seule page.

Qu’est-ce qu’une mesure de pages/session forte ? Cela dépendra de la profondeur de l’architecture de votre site et de la complexité de votre entonnoir de conversion.

Si vous avez un site Web d’une page, une page par session est parfaite (dans ce cas, vous voudrez regarder l’heure sur place).

Si vous avez un site dont le contenu est important et qui vise à informer l’utilisateur, ou un site de e-commerce où les utilisateurs voient généralement plusieurs produits et passent par un processus de paiement en plusieurs étapes, vous vous attendez à voir en moyenne beaucoup plus de pages par session.

Comme pour les autres mesures qui suivent le comportement des utilisateurs, le nombre de pages par session est un ICP important car il indique la valeur/qualité de votre site et la façon dont les utilisateurs naviguent à travers lui.

Néanmoins, avoir un utilisateur qui visite 100 pages n’a pas vraiment de valeur à moins que vous ne les prépariez pour une conversion maintenant ou plus tard.

Assurez-vous d’avoir des CTA bien visibles et clairs, même sur les pages intérieures profondes, pour diriger les utilisateurs plus profondément dans votre entonnoir de conversion.

6. Durée moyenne de la session

La durée d’une session mesure la durée moyenne d’une visite sur votre site Web.

Plus votre contenu et la structure de votre site sont détaillés, plus vous pouvez vous attendre à ce que cette durée soit longue.

La durée d’une session est un ICP important parce qu’elle indique la qualité du contenu de votre site et la façon dont les utilisateurs sont incités à rester, à lire et à cliquer plus profondément dans l’architecture du site.

Si vous constatez une baisse de la durée de la session, est-ce que quelque chose a changé pour frustrer vos utilisateurs ?

Continuer à mettre l’accent sur des CTA bien en vue et clairs afin de convertir ce public captif en client principal ou client.

7. Temps de chargement de la page

Nous n’en avons pas encore parlé, mais le temps de chargement des pages est un facteur sous-jacent à la plupart des paramètres abordés jusqu’ici.

Pensez à la façon dont vous vous comportez en tant qu’utilisateur.

Si le chargement d’un site prend beaucoup de temps, vous êtes plus susceptible de revenir à la page des résultats de recherche.

Si le chargement d’un site est très lent, il est moins probable que vous exploriez les pages plus en profondeur sur le site. Vous êtes aussi probablement moins susceptible de vous convertir parce que votre première interaction avec cette entreprise a été frustrante.

Le temps idéal de chargement d’une page varie en fonction de la complexité du contenu et de la patience de votre utilisateur, mais la majorité des utilisateurs abandonneront une page s’il faut plus de 3 secondes pour la charger.

Avec chaque seconde supplémentaire de chargement, attendez-vous à ce que le taux de rebond augmente en conséquence.

En fait, une page qui prend 5 secondes à charger augmente la probabilité d’un rebond de 90 % par rapport à une page qui se charge en une seconde.

Utilisez un outil tel que GTMetrix pour avoir un aperçu du chargement de votre site et obtenir des recommandations sur les optimisations que vous pouvez apporter au serveur, au code, au contenu ou aux images pour améliorer le temps de chargement.

Chaque fois que vous effectuez une action sur un site Web, qu’il s’agisse de redessiner une mise en page ou de télécharger une nouvelle photo, gardez à l’esprit l’effet sur la vitesse.

Il est beaucoup plus facile d’optimiser les images, le contenu et le code au fur et à mesure, que d’essayer de corriger une décennie de code gonflé, d’images massives et de chaînes de redirection.

8. Pages de sortie principales

Une page de sortie est la dernière page visitée par un utilisateur avant la fin de la session, la fermeture de l’onglet ou du navigateur, ou la recherche d’un nouveau site Web.

Bien que les gens quittent votre site Web, une page de sortie n’est pas négative en soi – un utilisateur peut sortir de la page de remerciement ou de confirmation d’achat, ayant une expérience pleinement satisfaisante.

Cependant, si un pourcentage élevé d’utilisateurs sortent d’une page où vous n’avez pas l’intention de terminer leur voyage, ce pourrait être l’occasion d’améliorer CRO/UX.

Vous pouvez trouver ces détails dans Google Analytics’ en naviguant dans Rapports de comportement > Contenu du site > Contenu du site > Pages de sortie.

Vous voudrez évaluer non seulement le nombre brut de sorties, mais aussi le taux de sortie. C’est un pourcentage calculé en divisant le nombre de sorties par le nombre de pages vues pour une page donnée.

Si vous avez un taux de sortie élevé pour une page qui n’est pas destinée à être une page de sortie, des optimisations sont nécessaires.

9. Erreurs d’exploration

Googlebot et les autres robots d’exploration doivent être en mesure de voir et d’accéder pleinement au contenu du site pour en évaluer la valeur et la pertinence.

Si votre site contient des erreurs d’exploration, cela signifie que Googlebot a du mal à accéder à votre site ou à lire son contenu.

Les erreurs d’exploration peuvent être trouvées dans Google Search Console.

Vous pouvez tester à tout moment l’exploration d’une page à l’aide de l’outil “Fetch as Google” dans la console de recherche et en sélectionnant l’option “fetch and render”.

Les erreurs d’exploration peuvent se situer au niveau de l’erreur de serveur, si Googlebot ne peut pas communiquer avec le serveur DNS, le délai d’expiration de la requête, ou si votre site est en panne. Les erreurs de recherche peuvent également se produire au niveau de l’URL, si une page donnée n’existe plus ou a une longue chaîne de redirection.

Si vous constatez un pic d’erreurs d’exploration, vous voudrez prendre des mesures immédiates, surtout si les erreurs d’exploration sont au niveau du serveur ou si les erreurs d’URL affectent les pages principales.

Conclusion

En vous concentrant sur ces neuf ICR et en vous efforçant d’observer une augmentation d’un mois à l’autre, d’un trimestre à l’autre et d’une année à l’autre, vous devriez également constater une augmentation des ICR correspondants des activités :

  • Clients
  • Profit
  • ROI

Tirez parti de la puissance de Google Analytics et du suivi des classements, des cartes thermiques, des analyseurs de vitesse de site et d’autres outils analytiques pour amplifier les forces et corriger les faiblesses de votre site Web.

[gs-fb-comments]

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}