11 février 2019

0 commentaires

Pourquoi le SXO est-il important ?


[av_heading heading=’Pourquoi le SXO est-il important ?’ tag=’h1′ link_apply=” link=’manually,http://’ link_target=” style=” size=” subheading_active=” subheading_size=’15’ margin=” margin_sync=’true’ padding=’20’ color=” custom_font=” av-medium-font-size-title=” av-small-font-size-title=” av-mini-font-size-title=” av-medium-font-size=” av-small-font-size=” av-mini-font-size=” av_uid=’av-jrzzs7h9′ admin_preview_bg=”][/av_heading]

[av_image src=’https://netlight-solutions.com/wp-content/uploads/2019/02/sxo-1500×1130.png’ attachment=’1502′ attachment_size=’extra_large’ align=’center’ styling=” hover=” link=” target=” caption=” font_size=” appearance=” overlay_opacity=’0.4′ overlay_color=’#000000′ overlay_text_color=’#ffffff’ copyright=” animation=’no-animation’ av_uid=’av-jrzzy7mg’ admin_preview_bg=”][/av_image]

[av_textblock size=” font_color=” color=” av-medium-font-size=” av-small-font-size=” av-mini-font-size=” av_uid=’av-jrzzrr9u’ admin_preview_bg=”]
SEO – SXO, à une lettre près, la confusion est vite fait ! Après des années à se concentrer sur l’optimisation pour les moteurs de recherche ou Search Engine Optimization, voilà que la place du marketing digital fait raisonner le son du SXO. Pas besoin de débat, nous savons tous que le SEO à fait ses preuves pour positionner un site en première page des résultats. Les différentes techniques et stratégies de référencement naturel (SEO) ont fait leurs preuves. Elles ont su s’adapter à l’algorithme de Google et ses confrères qui ne cesse d’évoluer !

Mais le monde évolue vite dans tous les domaines, c’est pourquoi le SXO entend apporter un vent nouveau en mettant l’utilisateur humain au cœur des préoccupations. De quoi parle-t-on ? En quoi le SXO va-t-il devenir essentiel pour le référencement naturel ? Prenez 5 minutes la réponse est ci-dessous ☺
[/av_textblock]

[av_button label=’Augmentez votre visibilité sur le web’ link=’manually,https://netlight-solutions.com/#contact’ link_target=’_blank’ size=’x-large’ position=’center’ label_display=” icon_select=’no’ icon=’ue800′ font=’entypo-fontello’ color=’theme-color-highlight’ custom_bg=’#444444′ custom_font=’#ffffff’ av_uid=’av-js000rp1′ admin_preview_bg=”]

[av_heading heading=’Optimiser l’expérience utilisateur : pourquoi et comment réaliser son SXO ?’ tag=’h2′ link_apply=” link=’manually,http://’ link_target=” style=” size=” subheading_active=” subheading_size=’15’ margin=” margin_sync=’true’ padding=’10’ color=” custom_font=” av-medium-font-size-title=” av-small-font-size-title=” av-mini-font-size-title=” av-medium-font-size=” av-small-font-size=” av-mini-font-size=” av_uid=’av-jrzzs7h9′ admin_preview_bg=”][/av_heading]

[av_image src=’https://netlight-solutions.com/wp-content/uploads/2019/02/sxo-infographie-768×610.jpg’ attachment=’1503′ attachment_size=’full’ align=’left’ styling=” hover=” link=’manually,https://www.benjaminthiers.net’ target=’_blank’ caption=’yes’ font_size=” appearance=’on-hover’ overlay_opacity=’0.4′ overlay_color=’#000000′ overlay_text_color=’#ffffff’ copyright=” animation=’no-animation’ av_uid=’av-jrzzvvv6′ admin_preview_bg=”]
Nous avons aimé l’illustration de Benjamin thiers expliquant le rôle du SXO
[/av_image]

[av_hr class=’invisible’ height=’20’ shadow=’no-shadow’ position=’center’ custom_border=’av-border-thin’ custom_width=’50px’ custom_border_color=” custom_margin_top=’30px’ custom_margin_bottom=’30px’ icon_select=’yes’ custom_icon_color=” icon=’ue808′ font=’entypo-fontello’ av_uid=’av-js0219y9′ admin_preview_bg=”]

[av_heading heading=’Répondre aux questions de l’utilisateur grâce au Featured Snippet’ tag=’h3′ link_apply=” link=’manually,http://’ link_target=” style=” size=” subheading_active=” subheading_size=’15’ margin=” margin_sync=’true’ padding=’10’ color=” custom_font=” av-medium-font-size-title=” av-small-font-size-title=” av-mini-font-size-title=” av-medium-font-size=” av-small-font-size=” av-mini-font-size=” av_uid=’av-jrzzs7h9′ admin_preview_bg=”][/av_heading]

[av_textblock size=” font_color=” color=” av-medium-font-size=” av-small-font-size=” av-mini-font-size=” av_uid=’av-jrzzrr9u’ admin_preview_bg=”]
Bien que les algorithmes et les experts en création de contenu raisonnent en matière de mots-clés, un internaute qui fait des recherches sur un moteur de recherche ne tape pas une suite de mots-clés. Cela n’a finalement rien de naturel ! Le plus souvent, il saisit une question telle que : « Comment préparer son entretien d’embauche » ou « remède naturel contre la grippe ». C’est là qu’entrent en jeu les fameux Extraits optimisés dans les résultats de recherche, une récente fonctionnalité de Google propulsée sur la scène numérique grâce à l’intégration de la recherche vocale dans toutes les plateformes de Google. Elle affiche en première page notamment au-dessus des autres, un résumé du meilleur résultat. Celui qui répond véritablement à la question de l’utilisateur. Cette fonction opère de manière programmatique.

Ainsi, pour bénéficier de tout son potentiel et améliorer son référencement, il faut proposer un contenu utile, des informations pertinentes pour l’internaute sur son site. Elles devront répondre clairement au sujet posé. Le bourrage de mots-clés et autres méthodes black hat ne survivront pas longtemps avec l’avenir du SXO.
[/av_textblock]

[av_heading heading=’Miser sur une meilleure expérience utilisateur lors de la conception du site’ tag=’h3′ link_apply=” link=’manually,http://’ link_target=” style=” size=” subheading_active=” subheading_size=’15’ margin=” margin_sync=’true’ padding=’10’ color=” custom_font=” av-medium-font-size-title=” av-small-font-size-title=” av-mini-font-size-title=” av-medium-font-size=” av-small-font-size=” av-mini-font-size=” av_uid=’av-jrzzs7h9′ admin_preview_bg=”][/av_heading]

[av_image src=’https://netlight-solutions.com/wp-content/uploads/2019/02/AdobeStock_225559972-1500×1000.jpeg’ attachment=’1515′ attachment_size=’extra_large’ align=’left’ styling=” hover=” link=’manually,https://www.benjaminthiers.net’ target=’_blank’ caption=” font_size=” appearance=’on-hover’ overlay_opacity=’0.4′ overlay_color=’#000000′ overlay_text_color=’#ffffff’ copyright=” animation=’no-animation’ av_uid=’av-jrzzvvv6′ admin_preview_bg=”]
Nous avons aimé l’illustration de Benjamin thiers expliquant le rôle du SXO
[/av_image]

[av_textblock size=” font_color=” color=” av-medium-font-size=” av-small-font-size=” av-mini-font-size=” av_uid=’av-jrzzrr9u’ admin_preview_bg=”]
L’ergonomie d’un site reste un pilier du webmarketing. D’un point de vue SXO, ne pas décevoir l’utilisateur qui est arrivé sur un site internet est primordial. Plus la navigation et la structuration des pages sont intuitives, plus il en sera satisfait. La confusion et le superflu n’y ont pas leur place non plus. Des actions seront néfastes tel que trop de boutons cliquables, un contenu condensé parfois inutile, un agencement des informations mal réparti, etc. Elle auront un effet directement négatif sur l’expérience utilisateur. Il est important de se rappeler que c’est grâce à une recherche sur un moteur de recherche que l’internaute a pu accéder à la page en question. L’information qu’il recherche ou la réponse à sa question doit être clairement visible et facilement accessible.

De ce fait, celui qui conçoit le site devra se mettre à la place d’un visiteur pour mieux appréhender les différents aspects de l’ergonomie. Evidemment, certaines rubriques du site seront plus pertinentes que d’autres, elle seront plus visitées. Pour optimiser son SXO, il est essentiel de déterminer et de travailler son sa sémantique. À moins d’être un expert en blogging, cette technique requiert des compétences avancées. Mieux vaut s’orienter vers un expert en référencement qui connaît bien les dessous des moteurs de recherche, apte à élaborer une stratégie de référencement naturel adéquate et de qualité. De cette manière, l’on place les futurs clients et leurs nécessités au centre du projet.
[/av_textblock]

[av_heading heading=’Investir dans une version mobile de votre site web’ tag=’h3′ link_apply=” link=’manually,http://’ link_target=” style=” size=” subheading_active=” subheading_size=’15’ margin=” margin_sync=’true’ padding=’10’ color=” custom_font=” av-medium-font-size-title=” av-small-font-size-title=” av-mini-font-size-title=” av-medium-font-size=” av-small-font-size=” av-mini-font-size=” av_uid=’av-jrzzs7h9′ admin_preview_bg=”][/av_heading]

[av_image src=’https://netlight-solutions.com/wp-content/uploads/2019/02/smartmockups_js0bwdmm-1500×996.jpg’ attachment=’1521′ attachment_size=’extra_large’ align=’left’ styling=” hover=” link=’manually,https://www.benjaminthiers.net’ target=’_blank’ caption=” font_size=” appearance=’on-hover’ overlay_opacity=’0.4′ overlay_color=’#000000′ overlay_text_color=’#ffffff’ copyright=” animation=’no-animation’ av_uid=’av-jrzzvvv6′ admin_preview_bg=”]
Nous avons aimé l’illustration de Benjamin thiers expliquant le rôle du SXO
[/av_image]

[av_textblock size=” font_color=” color=” av-medium-font-size=” av-small-font-size=” av-mini-font-size=” av_uid=’av-jrzzrr9u’ admin_preview_bg=”]
Avoir un site internet au design responsive est une étape à ne pas négliger,  il vous faudra véritablement concentrer ses efforts sur le mobile pour booster son référencement web. Les études sont unanimes, l’ordinateur de bureau est délaissé au profit du smartphone et de la tablette pour effectuer des recherches. C’est plus pratique, plus rapide. De nos jours, l’utilisateur passe par son mobile pour trouver des informations via les moteurs de recherche. Il est donc plus probable que celui-ci atterrisse sur la version mobile d’une page que sur sa version desktop. Optimiser à la fois le contenu et la forme s’avère nécessaire.

Sur mobile, la quantité de données est rarement illimitée et la vitesse de connexion n’est pas forcément aussi rapide que sur un ordinateur de bureau. Il faut alors fluidifier et alléger le contenu sans pour autant sous-estimer l’apparence. Il est recommandé de faire appel à un professionnel pour au moins réaliser un audit de référencement. Il saura pointer les atouts et faiblesses d’un site mobile. Il n’est en aucun cas trop tard pour corriger le tir !
[/av_textblock]

[av_heading heading=’Garder un œil sur les indicateurs’ tag=’h3′ link_apply=” link=’manually,http://’ link_target=” style=” size=” subheading_active=” subheading_size=’15’ margin=” margin_sync=’true’ padding=’10’ color=” custom_font=” av-medium-font-size-title=” av-small-font-size-title=” av-mini-font-size-title=” av-medium-font-size=” av-small-font-size=” av-mini-font-size=” av_uid=’av-jrzzs7h9′ admin_preview_bg=”][/av_heading]

[av_textblock size=” font_color=” color=” av-medium-font-size=” av-small-font-size=” av-mini-font-size=” av_uid=’av-jrzzrr9u’ admin_preview_bg=”]
L’ensemble des efforts déployés en vue d’une meilleure optimisation SEO/SXO sont vains si l’on ne se donne pas la peine de surveiller les données chiffrées. Grâce à Google Analytics, il est déjà possible d’analyser plusieurs apparences sur la manière dont les utilisateurs interagissent avec le site. Le temps de chargement, combien de temps passent-ils dessus ? Combien de pages sont visitées et quelles sont celles les plus visitées ? Quel est le taux de rebond ? Quel est le taux de conversion et comment l’optimiser (CRO) ? etc.

On peut tester son ergonomie via des A/B test dont le résultat est limpide sur Google Analytics.

Par ailleurs, l’on apprend énormément sur les activités des utilisateurs : l’efficacité des recherches, comment les internautes effectuent leur quête d’informations, etc.

Voici quelques exemples d’interprétation.

  • Les signes d’insatisfactions :
    • Il y a beaucoup de clics courts, c’est-à-dire des retours rapides du site vers Google. Le contenu ne répond probablement pas aux attentes.
    • Le pogo-sticking qui indique que l’utilisateur revient rapidement sur la page de résultats de recherche sur Google en utilisant le bouton ‘Back’ de son navigateur.
  • Les signes encourageant :
    • Avoir plus de clics longs, car cela signifie que l’utilisateur a donc passé plus de temps sur le site

[/av_textblock]

[av_image src=’https://netlight-solutions.com/wp-content/uploads/2019/02/pexels-photo-106344-1500×1001.jpeg’ attachment=’1523′ attachment_size=’extra_large’ align=’left’ styling=” hover=” link=’manually,https://www.benjaminthiers.net’ target=’_blank’ caption=” font_size=” appearance=’on-hover’ overlay_opacity=’0.4′ overlay_color=’#000000′ overlay_text_color=’#ffffff’ copyright=” animation=’no-animation’ av_uid=’av-jrzzvvv6′ admin_preview_bg=”]
Nous avons aimé l’illustration de Benjamin thiers expliquant le rôle du SXO
[/av_image]

[av_textblock size=” font_color=” color=” av-medium-font-size=” av-small-font-size=” av-mini-font-size=” av_uid=’av-jrzzrr9u’ admin_preview_bg=”]
Le nombre de clics courts, clics longs, le CTR (taux de clics par rapport aux impressions d’un résultat), le clic suivant (après pogo-sticking) et la recherche suivante, le taux de clic sur la deuxième recherche… Le bon traitement de l’ensemble de ces indicateurs permettra de perfectionner l’expérience utilisateur et d’améliorer son référencement. Car il faut le rappeler, chacun de ces paramètres basés sur l’activité des utilisateurs influencera la valeur de référencement d’un site web. Les négliger serait une grossière erreur.

Cette manière de voir, de réfléchir et de concevoir est tout aussi valable pour le site mobile. Mieux encore, le support matériel importe peu. En SXO, l’humain qui sera en interaction avec le contenu est désormais la seule préoccupation et non l’équipement utilisé. L’étude de son comportement est tout simplement incontournable.
[/av_textblock]

[av_heading heading=’Les médias sociaux : des alliés de taille pour son SXO’ tag=’h3′ link_apply=” link=’manually,http://’ link_target=” style=” size=” subheading_active=” subheading_size=’15’ margin=” margin_sync=’true’ padding=’10’ color=” custom_font=” av-medium-font-size-title=” av-small-font-size-title=” av-mini-font-size-title=” av-medium-font-size=” av-small-font-size=” av-mini-font-size=” av_uid=’av-jrzzs7h9′ admin_preview_bg=”][/av_heading]

[av_image src=’https://netlight-solutions.com/wp-content/uploads/2019/02/pexels-photo-266246-1500×1004.jpeg’ attachment=’1525′ attachment_size=’extra_large’ align=’left’ styling=” hover=” link=’manually,https://www.benjaminthiers.net’ target=’_blank’ caption=” font_size=” appearance=’on-hover’ overlay_opacity=’0.4′ overlay_color=’#000000′ overlay_text_color=’#ffffff’ copyright=” animation=’no-animation’ av_uid=’av-jrzzvvv6′ admin_preview_bg=”]
Nous avons aimé l’illustration de Benjamin thiers expliquant le rôle du SXO
[/av_image]

[av_textblock size=” font_color=” color=” av-medium-font-size=” av-small-font-size=” av-mini-font-size=” av_uid=’av-jrzzrr9u’ admin_preview_bg=”]
Revenons à l’ultime objectif : atteindre les consommateurs et construire une relation entre eux et une marque/entreprise. Il  paraît évident d’évoquer les réseaux sociaux dans cette démarche. Leur poids dans le webmarketing n’est plus à remettre en question. Et lorsqu’on parle de Search Experience Optimization, bien sûr que les médias sociaux sont de formidables outils. À condition de les utiliser intelligemment.

L’on pourrait penser que cela ne concerne que certains secteurs d’activités plutôt dynamiques et tendance. Faux ! Ces plateformes sont non seulement génératrices de trafic, mais en plus, il est sûr que si la présence numérique n’a pas de succès auprès des abonnés aux réseaux sociaux, il en sera de même pour l’algorithme SEO de Google. Actuellement, les moteurs de recherche prennent en considération les signaux des médias sociaux pour savoir si un site offre une expérience utilisateur positive ou non. Nul doute, ils font partie intégrante de toute stratégie SXO.

Alors que faire ? S’assurer avant tout que chaque compte de réseau social redirige vers la page d’accueil de son site. Mais également, vers les pages produit ou service. Autant que possible, il faut varier les liens de redirection pour une meilleure performance.
[/av_textblock]

[av_heading heading=’SEO et SXO, le combo gagnant en stratégie de référencement naturel’ tag=’h3′ link_apply=” link=’manually,http://’ link_target=” style=” size=” subheading_active=” subheading_size=’15’ margin=” margin_sync=’true’ padding=’10’ color=” custom_font=” av-medium-font-size-title=” av-small-font-size-title=” av-mini-font-size-title=” av-medium-font-size=” av-small-font-size=” av-mini-font-size=” av_uid=’av-jrzzs7h9′ admin_preview_bg=”][/av_heading]

[av_textblock size=” font_color=” color=” av-medium-font-size=” av-small-font-size=” av-mini-font-size=” av_uid=’av-jrzzrr9u’ admin_preview_bg=”]
Les experts semblent encore en débattre. Il y a ceux qui estiment que optimisation SEO et optimisation SXO reviennent tout simplement à quelque chose de similaire. Mais aussi, ceux qui soutiennent que ce n’est qu’un changement d’image (de nom en l’occurrence). Et enfin, les spécialistes qui y voient une évolution du SEO vers le SXO, cela signifierait que le SEO est amené à disparaître. Quoi qu’il en soit, le Search Experience Optimization est un concept dans l’air du temps. Serait-ce alors un simple effet de mode ?

En réalité, l’importance d’une approche plus globale qui place les utilisateurs au cœur du système de positionnement est admise par la totalité des professionnels du webmarketing. Le SXO est un outil qui permet d’offrir une excellente expérience au visiteur d’un site web. Le fait est que Google a engagé une évolution importante en s’orientant vers un rôle de « moteur de réponse » au lieu de se cantonner au statut de « moteur de recherche » tel qu’on a connu pendant de longues années.

Tout compte fait, c’est l’attitude de l’humain qui a progressé (sa façon de lancer des recherches) et qui a poussé vers cette tendance. Google doit désormais apporter des réponses. Et ces réponses proviennent nécessairement des contenus des pages web. L’optimisation de l’expérience de recherches prend tout son sens. Il est assurément impossible d’y échapper !

Oui, mais le Search Engine Optimization n’est pas à enterrer pour autant. Indiscutablement, il permet à toute entreprise d’acquérir de la crédibilité et de se positionner sur le marché. Mieux connaître ses clients et créer/augmenter ses ventes en sont des profits non négligeables. Désormais, pour qu’une marque puisse tirer totalement parti du référencement de son site, elle a besoin d’un site web optimisé pour l’expérience de recherche, le fameux SXO.
[/av_textblock]

[av_button label=’Augmentez votre visibilité sur le web’ link=’manually,https://netlight-solutions.com/#contact’ link_target=’_blank’ size=’x-large’ position=’center’ label_display=” icon_select=’no’ icon=’ue800′ font=’entypo-fontello’ color=’theme-color-highlight’ custom_bg=’#444444′ custom_font=’#ffffff’ av_uid=’av-js000rp1′ admin_preview_bg=”]

[av_heading heading=’Notre avis’ tag=’h3′ link_apply=” link=’manually,http://’ link_target=” style=” size=” subheading_active=” subheading_size=’15’ margin=” margin_sync=’true’ padding=’10’ color=” custom_font=” av-medium-font-size-title=” av-small-font-size-title=” av-mini-font-size-title=” av-medium-font-size=” av-small-font-size=” av-mini-font-size=” av_uid=’av-jrzzs7h9′ admin_preview_bg=”][/av_heading]

[av_textblock size=” font_color=” color=” av-medium-font-size=” av-small-font-size=” av-mini-font-size=” av_uid=’av-jrzzrr9u’ admin_preview_bg=”]
Pas de doute, dans un avenir très proche, le SXO occupera une place capitale dans les stratégies de référencement naturel et stratégie webmarketing. Pour ne pas manquer le virage, mieux vaut s’en préoccuper tout de suite en prenant des conseils SEO avisés auprès d’experts et en intégrant le SXO dès la conception d’un site. Comme pour toute nouvelle approche, les techniques SXO vont se perfectionner, évoluer. Il sera nécessaire en permanence  d’actualiser ses connaissances. Mais la dessus je ne vous apprend rien, le web ne cesse d’évoluer à vitesse grand V !
[/av_textblock]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}